Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Vie Changée

Poison dans le sang

Poison dans le sang

31 Octobre 2016 :

Je me suis réveillée dans mon lit.  Au chaud.  Avec cette voix raisonnant encore et encore dans ma tête. Oui c'est ça. Encore et encore et encore et toujours. Puis d'un coup, le noir.

 

2 janvier 2017 :

- "Bonne année ! Tu t'es enfin réveillée !"

Il était là, à mon chevet. J’avais les pensées embrouillées. Que c'était-il passé ? J'ai alors senti une douleur dans ma main droite. Le collège. Le Total. Les rayons. La coupure. Les yeux. Le rat... LA VOIX ! Oh non ça recommençait ! Pas cette voix ! Pas encore ! Je deviens folle ? Surement... Oui... C'est ça ! mais pourquoi cette voix ? Pourquoi ? Pourquoi... Avais-je rêvé ? Du rat ? En tout cas je m'étais bel et bien coupée... Donc on était allées au Total. Et je m'étais coupée... Et ensuite ? Quoi ? Le rat ? Non... Peut-être. Oh non ! Pas encore cette voix ! Pourquoi ? Va t'en ! Laisse moi tranquille ! Sors ! Je t'en supplie ! SORS ! Va t'en de ma tête ! Oh non ! J'entends des voix ! Je suis folle ? Oh oui, tu es folle ! Ah ! Pas toi ! Tu vas mourir. Le rat l'a dit. La folie n'est qu'un début ! Un rat l'a dit ? Pffff n'importe quoi ! Et pourtant tu le crois. Je le crois. Il n'est même pas réel ! Ah moins que ce ne soit l'inverse... Suis je réelle ? Teste-le... Comment ? STOP ! Je dois reprendre mes esprits ! Oui, tu le dois, mais je suis... LA ! Ou... ici ! Pour... TOUJOURS ! Fais le test ! FAIS LE  !!!

- "Est-ce que ça va ? dit une voix lointaine."

J'ai voulu répondre, mais les mots sont restés coincés dans ma gorge. Je me suis rendue compte que je regardais fixement un mur. J'ai voulu tourner le regard mais c'était impossible. La folie ! Je n'étais pas chez moi ! Mais où ? Le mur en question était blanc, cette couleur n'est pas sur mes murs ! Du vert, du gris, du rouge... Mais pas de blanc ! Comme pour répondre à ma question l'homme dit :

- "Tu es à l’hôpital St Pierre. Tu as été emmenée ici d'urgence car tu délirais puis tu es tombée dans un coma assez court. Les médecins pensaient que tu étais droguée !"

Je délirais encore ! Peut-être étais-je réellement droguée ?

- "Mais les test ont été négatifs."

Et donc ? J'ai alors réussi à prononcer ce que j'avais en tête :

- "Je vais mourir.

- On ne sait pas encore. Honnêtement personne n'est sûr.

- Je le sais.

- Quoi ? A t'il demandé surpris.

- Je suis déjà morte. Vous ne pouvez pas me sauver, je deviens folle !"

Il n'a alors plus rien dit jusqu'au moment où, en essayant de cacher sa tristesse :

- "Je ne veux pas que tu meures..."

Qui était-ce ? C'était horrible de ne pas pouvoir le regarder, ni même identifier sa voix. Un homme. De mon âge, je pense, à moins que ce ne soit mon père ? C'est tout ce que je savais. Je n'arrivais pas à reconnaître sa voix, comme si c'était un pur inconnu... Je ne pouvais tout de même pas dire : "Au fait t'es qui ?" surtout après ce qu'il venait de me dire...

Alors je n'ai rien dit. Lui non plus. Et je me suis endormie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article